Dedications
Actuellement, il n’y a pas de nouvelles dédicaces

Chronique

l’album « Without A Trace » du groupe MISTY ROUTE

today28/11/2023 26 5

Arrière-plan
share close
CHRONIQUE de l’album « Without A Trace » du groupe Grecque MISTY ROUTE https://www.facebook.com/MistyRoute/ par Olivier No Limit, chroniqueur metal, hard rock et rock.
Note : 8/10
Genre: metal alternatif
MISTY ROUTE est un groupe de metal alternatif formé en 2019 à Athènes, en Grèce. Après une première sortie de 3 démos en 2020, Misty Route lance officiellement le 26/12/2021 son premier album intitulé « Without A Trace ». L’album sera disponible en CD digipack ainsi que sur bandcamp à partir du 24 Novembre 2023 via le label BITUME…. C’est-à-dire aujourd’hui et franchement, c’est une découverte intéressante.
Déjà, c’est du fait du soi-même », mais du « bien fait » au niveau du mixage qui, entre parenthèses, donne la part belle à la basse. Effectivement, la quatre corde, devient du coup, un instrument important dans leur musique ce qui insuffle au tout un certain groove.
Quant au style, c’est un mélange de rock, de metal et d’instants plus dépouillés, un peu psychés sur les bords. Pour résumer, le doux se confronte au muscle avec finesse. En fait, pratiquement, chaque titre se joue sur plusieurs variations.
Prenez « Compas » par exemple ; il est un peu rock, un peu hard rock, on ne sait pas trop. On y trouve aussi “The Stage” sorte d’ heavy rock, de rock qui dégénère en metal avec pourtant des passage soft où la basse égraine ses notes avec légèreté .
Il y a aussi « Odyssey » qui condense le savoir faire de ce groupe, car on y trouve à la fois de la mélodie accrocheuse, de la puissance metal, des contrastes, des nuances d’ambiances, du sentiment dans la voix, et une flûte en plein milieu ! Ce titre est un must avec ses arpèges qui parfois me font penser, dans leur exécution, à METALLICA.
Après, si je me sers de cette référence, c’est aussi à cause du grain de voix du chanteur dont les intonations sur « To The Last Breath », avec son petit côté stoner, ou « Sweet Revenge » rappellent vraiment un certain James HETFIELD.
Bref, pour moi, cette galette est une belle surprise, l’histoire d’un rock qui parfois penche du côté metal, parfois se love dans la douceur, mais toujours avec une certaine sensibilité.
En fait, j’ai eu un vrai coup au cœur pour ce groupe underground, qui j’espère, deviendra grand, car ils font preuve d’une certaine élégance et savent dispenser de l’émotion. Tout est dit !

Écrit par: Laurent Noth

Rate it
0%