Dedications
Actuellement, il n’y a pas de nouvelles dédicaces

Chronique

l’album “Tenace 2” du groupe Mass Hysteria

today25/11/2023 83

Arrière-plan
share close
CHRONIQUE de l’album “Tenace 2” du groupe Mass Hysteria, par Olivier No Limit, chroniqueur metal, hard rock et rock.
Note: 7.5/10
Genre: indus metal
Et hop ! Voici “Tenace 2” du groupe MASS HYSTERIA. Pour célébrer de manière exceptionnelle le dixième opus de sa carrière, MASS HYSTERIA a ainsi choisi de déguiser ce qui n’était autre qu’un double album en deux actes.
Sur cette deuxième offrande, on a droit, je trouve, à une autre façon d’amener leur musique par rapport à l’album « Tenace 1 », et ce, de façon plus systématique.
Je m’explique.
Sur des titres comme « Un Assange passe », « Ex-voto », « L’émotif imperieux », les « couplets » sont portés par de bons riffs thrashy, heavy ou dans la veine d’un RAMMSTEIN et les refrains sont habillés d’un clavier, ce qui les rend plus « légers » tout en apportant une couleur de son différente. Du coup, autant, je trouve « Un Assange passe » un peu faible au niveau de son accroche, autant, j’adore les deux autres.
Dans un autre ordre d’idées, il y a « l’inversion des pôles » qui ouvre le bal, rapide, porté par un bon riffing thrashy, une fois de plus et qui vous rentre de suite d’ans l’occiput, avec son feeling à la NO ONE IS INNOCENT et son aura de danger immédiat. Du respect aussi pour « L’air bien » avec ses arrangements fignolés, sa voix féminine qui vocalise avec art, son coté un peu mélodramatique.
Quant à « Le club du feu », il débute « gentiment au piano pour enfler ensuite et muter en metal.
Après, parler de MASS HYSTERIA est comme pour LOFOFORA : les mots ont toute leur importance, car souvent bien écrits, conspuant, notre belle société. Alors quelques phrases à la volée : « l’inspiration vient d’ailleurs…on la met en bouteille ». « Honni soit qui mal y pense Tous les assassins voient la vie en rose » et « Toute philosophie tient en trois mots Sauver sa peau ». Joli non ? Et tellement vrai !
Alors, pour moi un bon moment, entre les mots, le riffing bien appuyé et tout ce qui fait la particularité de ce groupe que je n’aimais pas , à ses tout débuts, mais que j’ai fini par adopter grâce à son évolution musicale et ses prestations scéniques.

Écrit par: Laurent Noth

Rate it
0%