Dedications
Actuellement, il n’y a pas de nouvelles dédicaces

Chronique

l’album “Crookhead” du groupe UFOMAMMUT

today24/11/2023 32

Arrière-plan
share close
CHRONIQUE de l’album “Crookhead” du groupe italien UFOMAMMUT, par Olivier No Limit, chroniqueur metal, hard rock et rock.
Note: 8/10
Genre: doom
UFOMAMMUT est « revenu » le temps d’un petit EP, le jour de la fête d’Halloween, galette qui a pour nom “Crookhead”.
Pour ceux qui ne connaissent pas ce groupe italien, qui officie depuis 1999, ils officient dans un doom assez « barré », composé de longues compositions, de voix lointaines poussant leurs litanies angoissantes, de riffs ultra lourds et de nombreux « bidouillages » électronique, apparentant leur metal à du psychédélique. Une musique à part qui a forgé, tout au long de ces deux décennies, la réputation d’OVNI de ce groupe.
Avec cette nouvelle offrande, qui marque le début d’une tournée en Europe, on retrouve cependant, le virage musical amorcé sur leur dernier album paru en 2022 « Venice », à savoir une musique tout aussi « flippante », mais plus traditionnelle.
En fait, là, on est de plein pied dans un doom presque « classique », ( je dis bien « presque » ), plus épuré, mais avec des titres, au nombre de trois qui durent longtemps. On a le droit, comme à leur habitude, à un son très sourd, un riffing sombre et mécanique, sur fond de rythmiques « overdosées » d’électricité.ils varient les plans de guitare, avec la lenteur d’une vipère sonique, rampante et pachydermique , pendant que leurs mots se déclament, telle une litanie lointaine annonciatrice de fin du monde.
Du coup, au fur et à mesure que l’on avance dans leur univers musical, on perd pied avec la réalité. Moins d’instants « barrés » comme jadis, tel un retour aux racines du genre, via des riffs qui vous prennent aux tripes, serpentins et hypnotiques.
Je ne sais pas comment les fans de la première heure prendront cette mini galette, mais perso, je serai bien en mal de dire laquelle des compositions, je préfère, car c’est le genre de musique dans laquelle tu te plonges en immersion du début jusqu’à la fin et dont tu ressors avec un sentiment de malaise accroché à tes pas. Et puis ils restent uniques. Beaucoup aimé.

Écrit par: Laurent Noth

Rate it
0%